LES EGREGORES

images (1)

 COMMENT INTERARGIE-T’ON AVEC, SANS MEME LE SAVOIR ?

TOUT EST ENERGIES 

Forcer et choquer de constater que bon nombres de personnes sont dans différentes  religions où autres (vous allez comprendre pourquoi, plus bas ) sans jamais  vraiment  savoir ce quels sont , ce que l’ont en fait, et sa à notre propre détriment ,sans même le savoir ,et ceux parfois jusqu’à notre mort  ( j’entends par  mort , mort du corps physique) pourquoi ?et dans quel but les a t’ont crée ?  Et surtout qu’est-ce que c’est vraiment  un égrégore, et où va l’énergie de ceux à qui cela désert.

Donc un égrégore c’est quoi ? tout d’abord un égrégore est créé par l’ hommes et il en existent différentes sortes , pour bien comprendre il y a autant d’égrégores que de pensées existantes , il peuvent être individuelles , familiaux, nationaux , pays , etc . L’égrégore est une forme pensée puissante en énergie, et qui devient avec le temps totalement indépendant de son créateur , la force et la puissance de vos pensés ainsi que celles des autres personnes de votre entourage font que vous les nourrissez . Prenons un exemple:

L’égrégore (du meurtrier) :

A chaque fois que quelqu’un commet un crime dans le monde, cela lui permet de gagner plus de force et de puissance.

Etant donné que nous ne sommes qu’un également,dans un monde duel  (je vous invite à aller voir mon article sur les lois de l’univers, toutes n’y sont pas inscrites mais je vous donne un petit aperçu ;).

Il existent 2 sortes d’égrégores

  • L’égrégore du bien (de lumière)
  • L’égrégore du mal (de l’ombre)

Je vous laisse deviner quel est l’égrégore dominant sur terre au jour d’aujourd’hui.

A méditer.

Voici quelque uns des différents égrégores existant mais la listes et longues..

                                                    La meute :

L’égrégore qui fait croire, que plus ont et nombreux, plus on est fort.

Très sanguinaire  Il  va considérer dangereux, Celui qui et trop # de ses règles.

(exemple : les religions)

Ces règles du jeu : la soumission.

La condescendes :

L’égrégore qui  pousse à croire que les autres sont tous idiots,  tout en se sentant supérieur. Ce voir au dessus de tous !

 La jalousie , l’envie :

L’égrégore qui se nourrit de la jalousie où de l’envie.

Il n’aime pas les gens qui vivent dans la joie, ni qui réussissent en général dans la vie.

  L’empressé :

L’égrégore qui se nourrit, d’une forme de stress biologique en exécutant les taches avec précipitation. Amène l’être humain à accélérer tout ce qu’il fait.

                                                      Contradicteur :

L’égrégore qui manipule en termes de contradiction.

Il contredit à propos de tout et de rien.  Il aime couper la parole  pour se montrer supérieur.

Le sans limite :

L’égrégore qui pousse à manger où consommer des substances (alcool, drogues sans pouvoir s’arrêter.

La médiocrité :

L’égrégore qui nourrit , la médiocrité. Se sentir Petit, minable, bon à rien.

Cela peut se référé à une personne  qui se pense supérieur.

La maladie et la mort :

L’égrégore qui se nourrit, de la peur de ne pas guérir  du non-mérite d’être sain.

La colère et la frustration :

L’égrégore qui se nourrit de la colère et de la frustration.

Le besoin d’avoir raison :

L’égrégore qui pousse à agir pour avoir raison où de contre-argumenter  pour montrer  que l’on a raison.

La peur :

L’égrégore qui se nourrit par une peur irrationnelle, par la peur des événements où par  la peur des animaux, insectes, en bref d’insécurité à tout point de vue.

      Le laisser aller :

L’égrégore qui se nourrit de la dégradation du corps physique à travers  l’alimentation encourage à boire de l’alcool, fumer la cigarette et à consommer de la drogue.

L’abus et la violence sexuelle :

L’égrégore qui pousse certains actes  sexuelle, allant jusqu’au viol ,à la torture, l’excision, la mutilation.

 Se voiler la face :

L’égrégore qui amène à vivre d’espoir en essayant de faire croire que tout et beau et merveilleux, tandis que c’est tout à fait le contraire. Mentir aux autres et se mentir à soi même.

Le non reconnaissance :

L’égrégore qui se nourrit de la peur d’être rejeté, où de ne pas être reconnu.

Le fatalisme :

L’égrégore qui fait vivre continuellement un état de fatigue, le découragement , la désolation, le sentiment d’être une victime.

Paraitre / séduction :

L’égrégore qui se nourrit du paraitre. Il force à dépenser où à consommer.

Il aime séduire par l’apparence.

Appauvrissement  /pénurie :

L’égrégore qui se nourrit de la pauvreté matérielle, et de la pénurie, de la croyance qu’il n’y aura pas assez pour tout le monde , qu’il il faut se contenter de peu. Il peut parfois inciter à plagier où à voler.

Le sécréteur :

L’égrégore qui touche le système endocrinien, transpiration, sécrétion, main moite  froide, gène, timidité, parfois même bégayer.                                                  

La culpabilité :

L’égrégore qui aime rendre l’autre coupable dans le but de le manipuler, le contrôler où se nourrir de sa souffrance comme réparation d’un conflit et s’infliger des punissions par la suite.

L’intolérance :

L’égrégore qui se nourrit de  l’intolérance de l’irritabilité ,surchargeant  le système nerveux , provoquant angoisse et stress.

Le repentir :

L’égrégore qui pousse les gens à se flageller  « je suis un pauvre pécheur »  Et comme je suis fondamentalement mauvais, j’ai  besoin de me repentir pour paraitre devant les yeux  de la divinité (et du sublime).  Incite à la petitesse humaine en prêchant la fausse humilité. Sous entends que la divinité n’est pas dans l’être humain mais à l’extérieur de lui et assez inaccessible .Dégrade la dignité et le pouvoir personnel, créateur de l’humain venu avec une mission à accomplir sur terre.

  Les sacrifices :

L’égrégore qui fait croire qu’il faut forcément un sacrifice pour  avoir quelque chose de grand, puissant , d’exceptionnel , qu’il faut se sacrifier pour les autres sinon c’est que l’ont est égoïste  que le sacrifice et une vertu  et que c’est le prix à payer des fois pour la paix , la santé le bonheur, la puissance. L’égrégore étant alimenté  par les rituels, nous identifions  de multiples rituels de sacrifice de sang dans la magie noir mais aussi dans toutes pratiques religieuses.

Le » à quoi bon  » :

Cet égrégore nous  poussent à abandonner tout vos rêves d’enfants toutes vos aspirations car c’est impossible, de l’accomplir dans ce monde, cela ne se passe pas comme prévu, cela nous fait trop souffrir d’espérer donc à quoi bon ? Vaut mieux abandonner tous ce qui était important pour nous , comme cela ont ne souffrira pas. Mais ont ne s’accomplira pas non plus.

Ne fait pas de vague ce n’est pas humble où égoïste, orgueilleux, arrogant :

Ne fais pas vague, s’exprime pas de façon individuelle , s’expose pas, et n’ose pas manifester ces aspirations dans la vie. Donc, ne réalise pas ma mission de vie.

                                                  Peur de l’inconnu :       

Cette égrégore pousse les gens à rester dans les schémas connus  en leur inculquant , peur des  danger du changement, de l’inconnu en jouant la carte de l’insécurité et en nous sabotant toutes intention d’évolution donc tout progrès. Au moins nous  savons ce que nous avons.

La solitude /le néant :

L’égrégore qui se nourrit de la peur du vide, de rester seul  d’être rien, de découvrir que nous ne sommes pas grand-chose et que nous restons seul avec nous- même,qu’il n’y aura plus rien après notre mort physique.

L’impatience :

L’égrégore qui fait vivre de l’impatience par rapport à des  personnes, des événements, ou à des attentes.

Le pouvoir :

L’égrégore qui se nourrit de l’envie de pouvoir en donnant l’illusion de sécurité ou de supériorité à son sujet par rapport aux autres.

L’échec :

L’égrégore qui fait croire que c’est plus facile d’échouer que de réussir, qui empêche, l’envie de se donner tous  les moyens pour s’en sortir,qui nous chuchotent que c’est compliqué,  dangereux, risqué de réussir ,confortable d’échouer en donnant une sensation de soulagement  quand la personne renonce.

Le voyeurisme :

L’égrégore qui se nourrit d’agir en voyeur sur tout ce qui excite ses sens.

La paresse :

L’égrégore qui se nourrit de la nonchalance et de la paresse physique.

Le contrôlant :

L’égrégore qui se nourrit  du besoin de contrôler (soi-même, ou autrui).

La souffrance :

L’égrégore qui se nourrit de la souffrance humaine, physique, émotionnelle, psychique. Inclus le sadisme, le masochisme, toute sortes de scarification, torture, la mutilation pour aller même jusqu’au meurtre et suicide.

Je n’y arriverais jamais il y a trop d’obstacle :

L’égrégore qui donne l’impression à son sujet qu’il n’y aura pas d’issue où que c’est trop dur, sensation d’être coincé et épuisé.

Accidentalisme :

L’égrégore qui se nourrit de l’inconfort physique, causé par les incidents où bien à des accidents qui touchant le corps physique.

Dépendance/attachement :

L’égrégore qui se nourrit de la dépendance affective où tout autres formes de dépendance et d’attachement (matériel, spirituel , sentimentale ).

Le perfectionnisme :

L’égrégore qui se nourrit d’un soucis exagéré de bien faire par peur d’être jugé.

 PROTOCOLE DE LIBERATION D’UN EGREGORE.

Une fois que vous avez bien identifié les égrégores déviés que vous entretenez .

Vous savez que vous avez ce genre de comportement, que vous nourrissez ce genres de sentiments, vous pourrez décider éventuellement de vous en libérer.

Avec une méthode qui s’appelle la  Logosynthése, je vous propose de vous libérer des égrégores que vous sentez entretenir et dont vous ne voulez plus.

Méthode qui consiste de réciter à voix haute les phrases que vous aller lire plus bas, et qui va dissoudre les lignes de prédations , que vous crée depuis tout petits, et qui permettent aux égrégores de consommer votre énergie à chaque fois que vous émettez la croyance, l’émotion correspondante.

Afin de ne plus entretenir un égrégore, vous avez besoin de redresser tout comportement déviant et croyance personnelle qui permet à l’égrégore de se nourrir de vous !                                                                                                                                                     La logo synthèse redresse justement toutes vos croyances, traumatisme, du passé afin que cela ne soit tout simplement plus possible, car vous libérez le programme que vous-même avez crée dans le passé, l’enfance, où dans des moments de choque de votre expérimentation.

  • Pour ceux qui croient en plusieurs incarnations, j’ai rajouté la particule «  dans tout les espaces temps « cela rendra le travail global et d’autant plus efficace.
  • Il s’agit de 3 phrases que vous allez dire pour chaque égrégores. Les (xxx) seront remplacés avec le texte en bas que je vous conseille.

1 / je récupère toute mon énergie imbriquée dans (xxx) et je la ramène a sa juste place en moi

 2/ J’enlève toute l’énergie NON MOI liées à (xxx) de mes cellules, de mon corps, et de mon espace personnel et je la déplace là ou elle doit vraiment être

 3/ Je récupère toute mon énergie imbriquée dans toutes mes réactions par rapport à (xxx) et je la ramène à sa juste place en moi.

En remplaçant les (xxx) avec ce texte :

Toutes les lignes de prédation par rapport à l’égrégore de YYY ( nommer un de la liste) et toutes les croyances limitantes que j’avais développées par rapport à cet égrégore ,  toutes les parts de moi même qui ont souffert et tous les déclencheurs traumatiques de ces souffrances par rapport à cet égrégore , dans tous les espace-temps .

Exemple concret pour l’égrégore par exemple de l’échec :

1/ Je récupère toute mon énergie imbriquées dans   « toutes les lignes de prédation par rapport à l’égrégore de l’échec et toutes les croyances limitantes que j’avais développées par rapport a cet égrégore , toutes les parts de moi-même qui ont souffert et tout les déclencheurs traumatiques de ces souffrances par rapport à cet égrégore , dans tout les espaces temps » et je la ramène a sa JUSTE place en moi !

2/ J’enlève toute l’énergie NON MOI liées à « toutes les lignes de prédations par rapport à l’égrégore de l’échec et toutes les croyances limitantes que j’avais développées par rapport a cet égrégore, toutes les part de moi-même qui ont souffert et tout les déclencheurs traumatiques de ces souffrances par rapport a cet égrégore, dans tout les espaces temps «  de mes cellules, de mon corps, et de mon espace personnel et je la déplace là  ou elle doit vraiment être.

3/ J e récupère toute mon énergie imbriqué dans toutes mes réactions par rapport à « toutes les lignes de prédation par rapport à l’égrégore de l’échec est toutes les croyances limitante que j’avais développées par rapport a cet égrégore, toutes les part de moi même qui ont souffert et tous les déclencheur traumatiques de ces souffrance par rapport à cet égrégore dans tous l’espace-temps » et je la ramène à sa juste place en moi.

Objectais final :

Paix , clarté intérieur. Ce sont des égrégores que vous entretenez, mais que vous n’êtes pas obliger d’entretenir, avec la persévérante, la pratique, ont y arrivent.

C’est votre conscience, âme, observateur qui exécutera cette libération pour vous .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s