Qu’est-ce que la méditation ?

photography of a woman meditating

La méditation est avant tout une pratique
Méditer, ce n’est pas chercher dans un livre ce qu’est la méditation, ce n’est pas tenter de cerner une nouvelle religion, ce n’est pas essayer de comprendre. C’est pratiquer : s’asseoir sur son coussin, sur sa chaise et cheminer.
C’est se frotter à un nouveau monde, à un nouveau mode de pensée, à de nouvelles perceptions, cheminer en prenant le risque de se tromper.
Vous aurez beau lire tout ce que vous pouvez lire sur la méditation, vous n’en retirerez rien tant que vous ne pratiquerez pas, sous quelque forme que ce soit.
Il est bien sûr un peu impressionnant de se lancer dans ce grand inconnu qui nous emplit et nous constitue, mais pratiquer est la seule façon d’apprendre à méditer.

Cette compréhension finale est souvent encore bien lointaine pour nous et c’est pourquoi les techniques de méditations sont nécessaires, jusqu’à ce que l’état de méditation soit devenu, non pas simplement une expérience ponctuelle mais une part intrinsèque de nous même, tout comme la respiration par exemple.
C’est en nous et uniquement en nous, que nous pouvons trouver la relaxation profonde, le calme et le véritable amour.

Ces qualités ne peuvent pas venir de l’argent, de la reconnaissance sociale ou du partenaire amoureux.
La plupart du temps nous sommes emportés ou dominés par nos pensées ou nos sentiments. Il s’ensuit que nous avons tendance à croire que nous sommes ces pensées, ces émotions. La méditation est cet état d’Être, simplement être, une pure expérience sans interférence du corps ou du mental. C’est un état naturel dont nous avons malheureusement oublié l’accès.

Méditer veut dire « devenir un témoin« , pour simplement observer les pensées, les émotions et les sensations physiques qui sont en nous.
C’est un processus pour ne plus s’identifier avec la personnalité extérieure, avec l’ego.
Voici quelques bienfaits de la méditation :
1) Permet d’éviter la dépression :
La méditation a le pouvoir de nous isoler de notre quotidien au profit d’un monde plus personnel que nous contrôlons comme une sorte de libération de toutes sortes de conventions, obligations et contraintes.

2) Permet un meilleur sommeil :
La pratique de la méditation peut également jouer un rôle dans le ralentissement du processus de vieillissement et dans l’amélioration de nos capacités respiratoires

3) Permet de réduire la pression artérielle :
Des études scientifiques démontrent que la méditation peut jouer un rôle non négligeable dans de nombreux domaines comme l’amélioration de la qualité de notre peau, la baisse de notre taux de cholestérol, la baisse de notre hyper-tension…

4) Liberté et paix intérieur :
Méditer nous permet de prendre du recul vis-à-vis de notre rythme de vie moderne. Cela nous permet de développer des avantages psychologiques et physiques.

5) Peut nous aider à lutter contres les maladies :
La méditation est en effet une activité idéale pour évacuer notre agressivité et développer un meilleur équilibre émotionnel, une bonne humeur et un meilleur état d’esprit général.
Face au stress de notre vie quotidienne, les bénéfices de la méditation sont nombreux à tous les niveaux: psychologique, physique, spirituel, bien-être et santé…
Comment pouvez-vous pratiquer la méditation au quotidien ?

Trouvez le bon moment
Tout dépend de ce que vous en attendez. On peut méditer le matin pour commencer la journée dans de meilleures dispositions ; le soir pour se débarrasser des tensions accumulées ; ou à midi pour recharger ses batteries à mi-parcours.

Quand on a bien compris le processus, qui est au fond celui d’un rappel à soi et à sa respiration consciente, on peut méditer n’importe où (dans le métro, au bureau) et n’importe quand (en mangeant, en cuisinant), dès que l’on ressent le besoin de se rassembler.
L’idéal est de choisir un moment et une durée déterminés (par exemple juste avant le petit déjeuner, pendant dix minutes) et d’essayer de s’y tenir. N’écourtez pas vos séances si elles s’avèrent pénibles, ne les prolongez pas lorsqu’elles sont plus plaisantes. Apprendre la constance fait partie de la démarche.

Créez l’environnement adéquat
Essayez de méditer toujours à la même place, de préférence dans une pièce silencieuse, assis face à un mur. De manière générale, cherchez à éviter tout ce qui pourrait distraire votre regard ou alimenter vos pensées.
Vous pouvez créer une atmosphère plus apaisante, en installant un tapis, en allumant une bougie ou en faisant brûler de l’encens. Choisissez des vêtements amples et confortables que vous retrouverez à chaque séance de méditation, et n’oubliez pas d’ôter vos chaussures. Vous pouvez également choisir un fond musical (sans paroles) discret pour vous accompagner.

Choisissez votre posture
La posture doit vous permettre de trouver par le corps ce que doit être la disposition de l’esprit : stabilité, droiture, ouverture. Veillez à garder le dos droit en cambrant légèrement les reins pour déployer la colonne vertébrale et libérer le plexus solaire. Rentrez légèrement le menton, relâchez les épaules.

Concentrez-vous sur votre souffle
Il s’agit simplement de prendre conscience de sa respiration, en la laissant être ce qu’elle est, tantôt fluide, tantôt saccadée, jusqu’à ce qu’elle ralentisse et devienne plus légère. Dans le zen, l’attention est portée sur l’expiration : on s’efforce de pousser le souffle vers les mains, afin de lutter contre notre tendance à respirer uniquement du haut des poumons.

Diffusé dans le ventre, le souffle chasse énergiquement les tensions et ramène une sensation d’harmonie.

Purifiez votre esprit
Le travail sur le corps, par la posture et la respiration, a pour but de le discipliner pour mieux se concentrer sur l’esprit. Il s’agit de laisser les pensées surgir sans les forcer ni les retenir, sans les condamner ni les approuver.

Contentez-vous d’observer ce qui se présente comme les images d’un film apparaissant et disparaissant. Laissez votre part d’ombre envahir votre conscience, puis vous quitter comme le pus sort de la plaie. Acceptez la peine, la colère, la crainte ou la honte. Tentez d’en tirer un enseignement, en invoquant l’antidote à ce qui vous fait souffrir (la compassion contre la haine, la joie contre la peine, etc.). Imprégnez-vous. Si l’exercice est trop douloureux, concentrez-vous de nouveau sur votre respiration jusqu’à ce que votre esprit soit prêt à poursuivre sa recherche.

Je vous invite sincèrement à essayer cette pratique de relaxation pour ceux et celles qui en ont besoin, et qui sont curieux de voir les bienfaits qui se produiront par la suite dans leur vie, de tout point de vue, il est juste question de temps et d’organisation pour mettre a bien « la méditation quotidienne »

La méditation est un outil très performant dans la prévention du stress et du burn out.
À ce titre elle peut devenir une méthode applicable à toutes les professions.
De plus, parce qu’elle nous amène à avoir une attitude radicalement différente envers nous-mêmes et envers notre environnement, elle est une voie royale pour apprendre à être davantage présent à l’Autre, au milieu des contraintes professionnelles où nous avons de moins en moins de temps à lui consacrer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s